Discussions on
creation.

We design an average of 5 to 10 new shapes per year, sometimes retaining only one. So when we introduce a new bag into our collection, it is always a unique event. The Gianni is no exception. First of all, because it reinvents and replaces a best seller, the Sienna. With its construction of a central compartment and two gussets with straight edges, it takes up the emblematic design of the "box" bags, and it is adorned with a brand new clasp, designed and industrialized by hand with our production workshop in Naples. And finally, because the Gianni is the result of almost 10 years of experience, it is what you would expect from a timeless model: style, without being overdressed. A structured base without being rigid. Mathilde, leather goods stylist at Léo et Violette, explains the creative process behind this bag:

"We were looking to design a bag with a long flap, which would have a large capacity, while remaining compact. The gibecière type of bag quickly became an obvious choice because it is an iconic and very practical shape, which corresponds to the DNA of Léo et Violette.

For me, a successful bag must be pleasant, even interesting, to look at, while being adapted to the use that one plans to make of it. So I have been looking for a long time for the best possible construction to combine elegance and functionality.

From design to
the realization.

For the first time, we are sharing with you all the drawings that allowed the creation of a new model. Structure, jewelry and custom clasp are all elements that have been carefully designed to allow our Italian workshop to shape the Gianni design.

“Un dessin en maroquinerie doit être le plus précis possible. Je dessine donc le sac sous toutes les vues, même l’intérieur. On est plus proche du design de produit que du prêt-à-porté”

"De l’allure, sans être trop habilléUne base structurée, sans être rigide.Une taille pratique, sans être encombrante.”

Un fermoir
sur-mesure.

Ce fermoir est inspiré de la forme d’un diapason, objet sentimental dans l’histoire personnel de Léo et Violette. Nous avons déssiné et usiné son mécanisme en étroite collaboration avec notre fournisseur italien. Le résultat est un fermoir en laiton, unique et simple d’utilisation.

"Ce style de fermoir avec tourniquet est typique des années 60. Je l’ai retravaillé avec des détails en cuir et en utilisant la forme d’un diapason”

Fabriqué à
la main, en Italie

Depuis près de 10 ans nous travaillons avec notre atelier italien où nous fabriquons l’ensemble de nos collections. Le Gianni, dans la plus pure tradition artisanale, est aussi fabriqué à Naples, à la main, dans un cuir de veau italien de première qualité.

Le Gianni en images

-

From

-

From

-

From

-

From

-

From

-

From

Le sac Gianni,
en chiffres.

Beaucoup de chiffres peuvent illustrer toutes les étapes nécessaires au développement d’un nouveau modèle comme Le Gianni. Du nombre de prototypes, au nombre d’essais de fermoirs, en passant par la quantité de matière nécessaire pour les essais dans les différents coloris, sans oublier les tests pour les teintures de tranche propre à chaque couleur.
Autant d’heures passées à travailler puis re-travailler dans l’espoir d’atteindre le résultat parfait.

Désormais Le Gianni est prêt et bientôt il sera avec vous au quotidien. Le parcours qui a mené à sa création aura alors trouvé tout son sens.

  • 0.95

    Le nombre de m2 de cuir nécessaire à la fabrication d’un sac Gianni.

  • 7

    Le nombre d’artisans impliqués dans la fabrication d’un exemplaire.

  • 235

    Le nombre de jours qui séparent le premier dessin du lancement du Gianni.